Comment vaincre ses peurs

Vaincre sa peur en l'affrontant encore et encore

Vous rappelez-vous de vos débuts dans une activité : le vélo, la natation, etc. ?

Sans doute avez-vous ressenti de l’appréhension voire de la peur au moment de vous lancer les premières fois… Votre petite voix intérieur vous a peut-être dit « je ne peux pas » ou « je n’y arriverais pas » ? Pourtant, quelques temps plus tard l’activité vous a paru aussi banale que d’aller vous brosser les dents devant votre glace.

La différence : la répétition ! En répétant vos actions encore et encore vous avez étendu  votre « zone de confort » au point où tout ce qui pouvait vous paraître effrayant les premières fois en est devenu ordinaire, simple et sans risque à vos yeux.

Et bien, bonne nouvelle ! Le secret pour être à l’aise avec l’approche n’est pas différent que d’apprendre à faire du vélo ou à nager. C’est à la portée de toute personne normalement constituée. C’est la répétition.

En exerçant l’approche à froid en grande quantité cela deviendra une activité familière !

Là, j’en entend déjà certains dire : « Oui mais j’ai peur, je suis bloqué quand je veux aborder une jolie fille, blablabla« . Bien sûr ! La peur de l’approche est une peur commune à chaque homme. Et si tant d’homme ont réussi à faire le grand saut, vous pouvez vous aussi y arriver : il vous suffit d’un peu de courage et de détermination.

Vaincre ses peurs en faisant le grand saut

Un de mes amis ayant récemment sauté récemment pour la première fois en parachute m’a raconté qu’avant d’embarquer dans l’avion il a demandé au moniteur comment il avait vécu son premier saut. Et devinez ce que lui a répondu le moniteur : « Ça a été l’une des plus grande trouille de ma vie« . Étonnant, n’est-ce pas ?

Ce que j’ai retenu de cette petite histoire, c’est que le premier « grand saut » est toujours le plus difficile et le plus impressionnant, et qu’à chaque répétition cela vous paraît de plus en plus simple et naturel : vous devenez à l’aise et, petit à petit,  imperturbable.

Il ne vous manque donc qu’à faire ce grand saut, et à le répéter encore et encore, avec l’idée que vous vous fortifiez chaque fois un peu plus. Bien entendu, il vous faudra approcher au moins une centaine de femmes pour vous sentir à l’aise, donc persistez ! Mais à raison de 3 femmes abordées par jour… cela représente à peine un peu plus d’un mois de votre vie.

Ayez en tête tous les avantages que vous procure la répétition

-Vous allez affronter plusieurs fois tous les types de réponses possibles, et donc vous ne serez plus ni surpris ni déstabilisé, et ce quelle que soit la réponse qu’une femme vous donnera.

– Votre niveau va augmenter au fur et à mesure.

– Chaque nouvelle fille que vous aborderez ne sera qu’une de plus parmi le tas d’autres que vous avez déjà abordées. Cela lui retirera du pouvoir et vous permettra de lui parler « comme si » elle était normale, peu importe à quel point elle puisse être belle.

A présent c’est à vous de jouer ;). Bonne chance !

2 réflexions au sujet de « Comment vaincre ses peurs »

  1. Article essentiel pour bien démarrer!
    Le faite de montrer les différents évènement de la vie normal, comme le vélo, natation, tout comme conduire ou même marcher, pousse les inhibitions. Rien qu’à lire l’article, déplacer des montagnes semble possible!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *